301 Moved Permanently


openresty
   AB INBEV 51.670 € (+0,94 %)     GBL 97.060 € (+1,36 %)     UCB 98.400 € (-0,36 %)     SOLVAY 99.920 € (+0,18 %)     TELENET GROUP 31.260 € (+0,39 %)     AGFA-GEVAERT 3.530 € (-0,14 %)     KBC 72.940 € (+1,62 %)     PROXIMUS 16.090 € (-1,08 %)     ACKERMANS V.HAAREN 146.600 € (+0,83 %)     TUBIZE-FIN 86.900 € (-0,11 %)     AEDIFICA 118.200 € (+0,08 %)     SOFINA 408.400 € (+2,56 %)     UMICORE 43.030 € (+0,99 %)     COFINIMMO 140.600 € (+0,21 %)     COLRUYT 41.440 € (-0,17 %)     ONTEX GROUP 7.660 € (-0,39 %)     CARE PROPERTY INV. 25.550 € (+0,39 %)     MDXHEALTH 0.902 € (+5,13 %)     WDP 41.640 € (+0,10 %)     BARCO 18.000 € (+1,52 %)     ELIA GROUP 109.400 € (+0,18 %)     BALTA GROUP 2.720 € (+8,37 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 21.200 € (-0,47 %)     ATENOR 56.200 € (+0,36 %)     KINEPOLIS GROUP 48.400 € (+3,46 %)     ARGENX SE 247.400 € (+0,41 %)     MITHRA 18.640 € (+1,19 %)     EURONAV 8.424 € (+1,23 %)     VOLKSWAGEN 256.400 € (-1,00 %)     GREENYARD 8.890 € (+0,11 %)     INTERVEST OFF-WARE 27.250 € (+0,37 %)     BEFIMMO 32.350 € (-0,61 %)     BEKAERT 35.760 € (+1,02 %)     KBC ANCORA 41.140 € (+2,49 %)     AGEAS 46.900 € (+1,14 %)     DECEUNINCK 3.520 € (+1,44 %)     TELECOM ITALIA SPA 0.462 € (-5,13 %)     BONE THERAPEUTICS 1.104 € (+21,72 %)     D'IETEREN GROUP 162.600 € (+3,04 %)     SHURGARD 55.300 € (+0,36 %)     BREDERODE 126.600 € (+1,77 %)     PICANOL 64.800 € (-2,70 %)     UNIFIEDPOST GROUP 15.860 € (+1,54 %)     BPOST 7.460 € (+1,29 %)     CFE 91.800 € (+0,55 %)     RECTICEL 16.680 € (-0,36 %)     SIPEF 55.100 € (+0,92 %)     NYXOAH 17.400 € (+1,16 %)     ECONOCOM GROUP 3.275 € (-1,50 %)     VGP 241.500 € (+0,84 %)     IBA 14.760 € (+1,65 %)     TITAN CEMENT 13.600 € (0,00 %)     CIE BOIS SAUVAGE 331.000 € (-1,49 %)     RESILUX 227.000 € (0,00 %)     CELYAD ONCOLOGY 3.220 € (+1,58 %)     FAGRON 13.430 € (+0,30 %)     MELEXIS 103.600 € (+2,37 %)     ACACIA PHARMA 1.380 € (0,00 %)     MONTEA 129.200 € (+0,16 %)     QRF 10.750 € (+1,42 %)  
   PROSUS 71.690 € (+0,53 %)     UNILEVER 46.430 € (-0,90 %)     SBM OFFSHORE 12.705 € (+1,15 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 59.090 € (+1,08 %)     ADYEN 2 474.500 € (+2,15 %)     ASML HOLDING 706.900 € (+3,11 %)     RELX 27.490 € (+1,03 %)     AKZO NOBEL 96.400 € (+0,69 %)     JUST EAT TAKEAWAY 59.250 € (-1,00 %)     ABN AMRO BANK N.V. 12.724 € (+2,33 %)     ARCELORMITTAL SA 24.935 € (+2,85 %)     ING GROEP N.V. 12.340 € (+2,02 %)     SIGNIFY NV 40.530 € (+1,17 %)     HEINEKEN 93.560 € (+0,60 %)     RANDSTAD NV 57.460 € (+1,20 %)     AHOLD DEL 30.265 € (-0,20 %)     DSM KON 193.800 € (+0,34 %)     NN GROUP 43.970 € (+0,85 %)     KPN KON 2.611 € (-0,04 %)     ACCSYS 1.922 € (+1,16 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 18.762 € (+2,18 %)     CM.COM 29.300 € (+1,74 %)     IMCD 201.900 € (+1,79 %)     WOLTERS KLUWER 99.920 € (+0,26 %)     EUROCOMMERCIAL 18.036 € (+0,39 %)     TKH GROUP 49.900 € (+1,18 %)     FORFARMERS 3.670 € (-0,54 %)     GALAPAGOS 42.645 € (+0,12 %)     FLOW TRADERS 30.800 € (-0,84 %)     ANTIN INFRA PARTN 35.320 € (+1,03 %)     UV GERMI 9.300 € (+6,29 %)     POSTNL 3.900 € (-0,20 %)     SOLUTIONS 30 SE 6.540 € (+0,38 %)     STELLANTIS NV 15.790 € (+1,43 %)     BOA CONCEPT 19.980 € (-0,10 %)     AEGON 3.968 € (+1,28 %)     ESSILORLUXOTTICA 181.860 € (+1,67 %)     TOTALENERGIES 41.220 € (+1,70 %)     X-FAB 9.200 € (+2,79 %)     BIOSYNEX 22.320 € (+5,08 %)     VALNEVA 29.200 € (+12,31 %)     PHARMING GROUP 0.733 € (-0,46 %)     WERELDHAVE 12.310 € (-0,57 %)     NEXANS 84.100 € (+2,31 %)     KERING 676.800 € (+1,70 %)     NOVACYT 5.830 € (+14,67 %)     SANOFI 85.060 € (+0,06 %)     SAINT GOBAIN 58.000 € (+1,59 %)     SARTORIUS STED BIO 526.000 € (+2,06 %)     QUANTUM GENOMICS 4.476 € (+2,05 %)     VIVORYON 17.980 € (+0,22 %)     PUBLICIS GROUPE SA 57.960 € (+0,52 %)     GENSIGHT BIOLOGICS 5.660 € (-1,05 %)     ENGIE 12.860 € (+0,50 %)     ATARI 0.418 € (+3,98 %)     AIR FRANCE -KLM 3.785 € (+0,53 %)     LVMH 707.800 € (+2,28 %)     L'OREAL 406.850 € (+1,13 %)     BNP PARIBAS ACT.A 55.770 € (+0,87 %)     EUTELSAT COMMUNIC. 11.185 € (-1,11 %)  

Les craintes sur la croissance rattrapent les marchés boursiers mondiaux

27/10/2021 17:01
Malgré des résultats d'entreprises positifs, les marchés actions choisissaient la prudence mercredi et étaient gagnés par des craintes liées à la croissance et à l'inflation.
Les Bourses européennes ont fini moroses: Paris a perdu 0,19%, Londres 0,33%, Francfort 0,33% également et Milan 0,61%.
A la Bourse de New York, vers 16H30 GMT, le Dow Jones lâchait 0,36% et le S&P 500 était quasi stable (-0,04%).
Seul l'indice à forte coloration technologique Nasdaq s'affichait en vert (+0,60%), tiré par les bons résultats de trois de ses géants.
Environ "80% des entreprises battent les estimations. Même si on prend en compte les problèmes de chaînes de distribution et de hausses du coût des matières premières, les résultats continuent à être excellents", a relevé Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services.
Cependant, "l'euphorie suscitée par les bons résultats d'entreprises de cette saison s'estompe", estime Jochen Stanzl, analyste pour CMC Market.
Les marchés semblaient en effet rattrapés par des craintes macroéconomiques ce mercredi.
Déjà, depuis le début de la semaine sur le marché obligataire, "les taux sont prudents" et se replient, "en lien avec les craintes sur la croissance future", explique Valentin Bulle, gérant actions chez Dôm Finance.
Le taux d'intérêt de la dette allemande à 10 ans reculait à -0,18%, contre -0,12% à la clôture de la veille, tandis que le taux américain sur cette même échéance repassait largement sous les 1,60% (1,54%).
On s'inquiète de "la croissance future des entreprises, d'une part en raison du ralentissement de l'économie chinoise et d'autre part à cause de l'inflation qui touche négativement les marges des entreprises", poursuit M. Bulle.
Des indicateurs sont de plus venus renforcer ces craintes: la croissance allemande n'est attendue qu'à 2,6% en 2021, moins forte que prévu. Et l'inflation devrait atteindre 3% en 2021, au plus haut depuis 1993, avant de ralentir à partir de 2022, selon le gouvernement allemand.
La Banque du Canada a annoncé maintenir son taux directeur à 0,25%, malgré l'inflation.
Situations diverses dans la tech
Les géants des technologies, comme Google et Microsoft, ont profité de l'accélération de la transition numérique par la pandémie et ont publié des résultats trimestriels conformes ou supérieurs aux attentes des investisseurs.
Alphabet a bondi de 6,27% et Microsoft de 4,37%.
Le Suédois Spotify, numéro un mondial du streaming musical, a dégagé un bénéfice net et bénéficié d'une croissance du nombre d'utilisateurs et d'abonnés, conformes aux attentes des analystes. Le titre gagnait 6,20% à Wall Street.
Twitter a glissé cependant de 9,51%, après avoir subi une lourde perte au troisième trimestre, liée à l'indemnisation d'actionnaires qui accusaient les dirigeants d'avoir trompé les investisseurs en 2015.,
A Paris, le spécialiste français des paiements électroniques Worldline a chuté de 15,93% à 55 euros, en raison de résultats jugés décevants.
Les pubs britanniques pétillent
Les actions liées aux bars britanniques ont bondi après un allègement de taxes sur les pubs et sur certains alcools par le gouvernement, à l'instar de Wetherspoon qui a pris 5,27% à 1.039,00 pence et Marstons qui a grimpé de 6,33% à 81,50 pence.
Mauvaise passe pour Deutsche Bank
La première banque allemande Deutsche Bank, en cours de restructuration, a confirmé ses objectifs d'ici 2022 mais a fortement baissé (-6,92% à 11,08 euros), accusant le coup de prises de bénéfices.
Du côté du pétrole, de l'euro et du bitcoin
Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté la semaine dernière, davantage que ne le prévoyaient les analystes, tandis que les stocks d'essence ont diminué comme attendu, selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre chutait de 2,31% à 84,40 dollars, tandis que le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) pour le même mois lâchait 2,09% à 82,86 dollars vers 16H35 GMT.
L'euro prenait 0,05% face au billet vert à 1,1601 dollar.
Le bitcoin poursuivait son repli (-5,26%) à 58.850 dollars, dans le bas de sa fourchette depuis la mi-octobre.
bur-jvi/mch/eb

(© 2021 AFP Finance)
© 2021 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Cotations à la clôture (Francfort, New-York, Londres, Zurich).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


openresty