301 Moved Permanently


openresty
   AB INBEV 49.360 € (+0,05 %)     ONTEX GROUP 9.230 € (-2,07 %)     IBA 17.180 € (-0,46 %)     ECONOCOM GROUP 3.580 € (+3,92 %)     ELIA GROUP 101.900 € (+0,99 %)     MELEXIS 94.000 € (-4,28 %)     SOLVAY 105.650 € (+0,05 %)     AEDIFICA 114.900 € (+1,32 %)     SHURGARD 52.900 € (-1,86 %)     UMICORE 49.310 € (+0,28 %)     WDP 39.500 € (+0,25 %)     ORANGE BELGIUM 19.420 € (-0,31 %)     BARCO 19.260 € (-0,72 %)     CFE 90.300 € (+0,22 %)     JENSEN-GROUP 26.400 € (+0,76 %)     ACACIA PHARMA 1.680 € (-2,33 %)     PICANOL 69.800 € (-0,57 %)     ATENOR 57.800 € (+0,70 %)     NYRSTAR 0.290 € (+13,28 %)     EKOPAK 17.020 € (-0,12 %)     GIMV 55.300 € (-0,54 %)     VGP 229.000 € (+1,33 %)     MDXHEALTH 1.160 € (+0,87 %)     IMMOBEL 77.300 € (+2,79 %)     EURONAV 9.422 € (+1,46 %)     LEASINVEST 75.700 € (+0,40 %)     BIOTALYS 6.760 € (+0,90 %)     BEKAERT 37.860 € (-1,71 %)     AZELIS GROUP 28.000 € (0,00 %)     GBL 99.820 € (+0,20 %)     TELENET GROUP 33.580 € (0,00 %)     ACKERMANS V.HAAREN 149.500 € (-0,53 %)     FAGRON 15.090 € (-1,44 %)     UCB 100.050 € (+0,23 %)     NYXOAH 20.500 € (-1,68 %)     EXMAR 4.605 € (-1,18 %)     BIOCARTIS 3.990 € (-0,13 %)     BPOST 7.650 € (-1,23 %)     D'IETEREN GROUP 148.600 € (+0,34 %)     VAN DE VELDE 30.900 € (-0,32 %)     MONTEA 133.200 € (+1,22 %)     SOFINA 380.000 € (+0,32 %)     COFINIMMO 141.400 € (+0,21 %)     ONWARD MEDICAL 12.740 € (-0,47 %)     ASCENCIO 50.000 € (-0,40 %)     VASTNED BELGIUM 29.800 € (0,00 %)     RECTICEL 16.240 € (-0,85 %)     BREDERODE 123.000 € (+1,15 %)     COLRUYT 42.680 € (-0,58 %)     TITAN CEMENT 15.040 € (-0,27 %)     KBC ANCORA 44.980 € (-1,10 %)     DECEUNINCK 3.680 € (-0,81 %)     WERELDHAVE BELGIUM 48.750 € (+0,31 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 710.000 € (-0,29 %)     HOME INVEST BE. 119.000 € (+0,85 %)     AGEAS 42.230 € (-0,24 %)     CRESCENT 0.028 € (0,00 %)     CELYAD ONCOLOGY 3.800 € (-6,17 %)     XIOR 52.000 € (+1,96 %)     TUBIZE-FIN 92.900 € (-0,21 %)  
   BNP PARIBAS ACT.A 57.820 € (-0,62 %)     ADP 112.150 € (+0,13 %)     AMSTERDAM COMMOD. 24.300 € (-1,82 %)     BIC 50.450 € (+0,70 %)     WORLDLINE 55.000 € (-15,93 %)     KPN KON 2.647 € (-1,67 %)     SMCP 7.005 € (-9,38 %)     CELLECTIS 9.160 € (-3,58 %)     WERELDHAVE 13.880 € (+1,98 %)     COMPAGNIE ODET 1 330.000 € (-1,48 %)     EDENRED 48.740 € (-1,42 %)     CARMILA 13.180 € (+1,07 %)     BE SEMICONDUCTOR 76.380 € (+7,46 %)     CM.COM 34.150 € (-2,01 %)     ESKER 278.000 € (-1,59 %)     VALNEVA 20.380 € (-9,18 %)     GETLINK SE 13.450 € (0,00 %)     ACCELL GROUP 36.400 € (-1,36 %)     NOKIA 5.036 € (+1,76 %)     ARCADIS 46.220 € (-1,11 %)     ABN AMRO BANK N.V. 12.834 € (-1,03 %)     ARAMIS GROUP 15.860 € (+0,38 %)     IMCD 192.900 € (+0,73 %)     PHILIPS KON 40.640 € (-1,29 %)     AIR FRANCE -KLM 3.935 € (0,00 %)     SANOFI 85.770 € (+0,14 %)     DASSAULT SYSTEMES 47.230 € (+0,19 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 20.985 € (-0,76 %)     TOTALENERGIES 43.635 € (-0,25 %)     TECHNIPFMC 6.596 € (-3,40 %)     AKKA TECHNOLOGIES 47.740 € (-0,08 %)     VIVENDI SE 11.050 € (-0,45 %)     ASML HOLDING 694.800 € (+2,19 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 146.280 € (+2,41 %)     TF1 8.685 € (+1,88 %)     ALCHIMIE 9.090 € (+8,99 %)     ACCOR 30.600 € (-0,20 %)     EURONEXT 99.100 € (0,00 %)     ROYAL DUTCH SHELLB 20.850 € (-1,88 %)     VISIATIV 27.400 € (+0,37 %)     STELLANTIS NV 17.556 € (+0,06 %)     OCI 25.360 € (-0,08 %)     BOSKALIS WESTMIN 25.620 € (-0,70 %)     ING GROEP N.V. 13.110 € (-0,64 %)     SIGNIFY NV 43.600 € (-1,25 %)     NN GROUP 46.480 € (-0,06 %)     WOLTERS KLUWER 91.160 € (-0,76 %)     AEGON 4.473 € (-1,74 %)     RELX 26.690 € (+0,15 %)     THEBLOCKCHAINGRBS 0.035 € (+97,74 %)     DEINOVE 0.457 € (-4,79 %)     PIXIUM VISION 1.162 € (+9,21 %)     NACON 5.010 € (+0,20 %)     SCOR SE 27.910 € (+12,22 %)     JDE PEET'S 25.390 € (-1,89 %)     ADYEN 2 667.000 € (-2,00 %)     FOCUS HOME INT 40.300 € (+0,25 %)     AIR LIQUIDE 144.520 € (+0,77 %)     SAFRAN 112.000 € (-0,41 %)     AXA 24.410 € (-0,16 %)  

L'Italie généralise le pass sanitaire à tous les lieux de travail

16/09/2021 17:52
Le gouvernement italien a généralisé jeudi l'obligation sur le lieu de travail du pass sanitaire qui sera exigé aussi bien dans le secteur public que privé, ont annoncé des ministres à l'issue d'une réunion de l'exécutif.
"Nous étendons l'obligation du +green pass+ (nom du pass sanitaire en Italie, ndlr) au monde entier du travail, public et privé, et nous le faisons pour deux raisons essentielles: rendre ces lieux plus sûrs et rendre encore plus forte notre campagne de vaccination", a déclaré à la presse le ministre de la Santé Roberto Speranza.
A partir du 15 octobre, le +green pass+ sera exigé sur tous les lieux de travail, un dispositif qui de fait n'exclut donc que les retraités, les femmes et hommes au foyer et les chômeurs.
Objectif de cette mesure: augmenter au maximum le taux de vaccination avant l'arrivée du froid qui risque de favoriser un regain des contagions. A ce stade, près de 75% de la population âgée de plus de douze ans est vaccinée, soit 40,46 millions de personnes.
Même au sein des professions médicales, le vaccin, pourtant obligatoire dans ce secteur, rencontre des obstacles: la Fédération nationale des ordres de médecins (FNOMCEO) a ainsi confirmé jeudi à l'AFP que 728 médecins sont actuellement suspendus parce que non vaccinés.
En ce qui concerne le personnel enseignant, 93,1% est totalement vacciné ou a reçu au moins la première dose, tandis que 6,7% sont dans l'attente de cette première dose ou de la dose unique du vaccin de Johnson & Johnson, selon le gouvernement.
Le pass sanitaire "rend plus libre", a ajouté M. Speranza, alors qu'il était déjà exigé pour entrer à l'intérieur d'un restaurant, au cinéma ou sur les moyens de transports sur de longues distances (trains, navires, avions).
La décision du gouvernement concerne "un ensemble de 23 millions de travailleurs, tout le capital humain du pays", a souligné Renato Brunetta, ministre de la Fonction publique.
L'Italie a été le premier pays européen touché gravement par la pandémie, qui a fait plus de 130.000 morts dans la péninsule et entraîné en 2020 la récession la plus grave depuis l'après-guerre.
La décision de généraliser le pass sanitaire est le fruit de longues discussions entre le gouvernement, les partis politiques composant la large coalition au pouvoir et les partenaires sociaux (syndicats et patronat).
L'absence de pass sanitaire sera sévèrement sanctionnée, sans toutefois aller jusqu'au licenciement.
Le ministre Speranza a précisé que les tests seront gratuits seulement pour les personnes qui sont exemptées de la vaccination pour des raisons médicales.
L'Italie n'est pas le premier pays européen à adopter une mesure de ce type. En Grèce, depuis le 13 septembre, les employés non vaccinés des secteurs public et privé doivent se faire tester à leurs frais une ou deux fois par semaine en fonction de leur profession. En Slovénie, le pass sanitaire est également obligatoire pour travailler depuis mercredi.
Dans d'autres pays comme la France, le pass est obligatoire pour les salariés en contact avec le public.

(© 2021 AFP Finance)
© 2021 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Cotations à la clôture (Francfort, New-York, Londres, Zurich).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


openresty