301 Moved Permanently


openresty
   IBA 20.400 € (+0,25 %)     GBL 94.660 € (+0,21 %)     KINEPOLIS GROUP 50.800 € (+1,30 %)     BONE THERAPEUTICS 1.508 € (+0,27 %)     LEASINVEST 71.400 € (+0,56 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 20.300 € (+1,50 %)     UCB 92.860 € (+2,95 %)     IMMOBEL 74.800 € (-0,66 %)     CFE 88.900 € (-0,34 %)     MONTEA 123.000 € (+0,65 %)     HOME INVEST BE. 120.500 € (+0,42 %)     ONTEX GROUP 9.410 € (+3,52 %)     SOLVAY 107.850 € (+0,23 %)     ASIT 0.354 € (+7,60 %)     COFINIMMO 134.100 € (+0,83 %)     MITHRA 20.350 € (+0,99 %)     MDXHEALTH 1.240 € (+1,22 %)     TUBIZE-FIN 88.600 € (+2,90 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 700.000 € (-1,16 %)     BARCO 19.250 € (+0,31 %)     BREDERODE 110.200 € (+0,55 %)     ASCENCIO 49.800 € (-0,40 %)     BIOTALYS 7.300 € (-0,27 %)     XIOR 51.000 € (+0,99 %)     VAN DE VELDE 29.900 € (+5,65 %)     GREENYARD 9.090 € (+0,22 %)     TELENET GROUP 31.920 € (-0,68 %)     BEFIMMO 35.000 € (+0,86 %)     PROXIMUS 16.920 € (+0,56 %)     INTERVEST OFF-WARE 24.750 € (+1,02 %)     AGFA-GEVAERT 4.125 € (0,00 %)     RETAIL ESTATES 64.400 € (+0,31 %)     VIOHALCO 4.810 € (+1,26 %)     BIOCARTIS 3.735 € (-0,40 %)     BPOST 7.925 € (+0,76 %)     WERELDHAVE BELGIUM 46.300 € (+0,65 %)     GIMV 55.300 € (-0,18 %)     SOFINA 345.800 € (+0,52 %)     AGEAS 41.280 € (+0,05 %)     EKOPAK 17.260 € (-0,58 %)     EURONAV 7.290 € (+1,05 %)     KBC 72.840 € (+0,66 %)     CARE PROPERTY INV. 27.950 € (+1,64 %)     ACACIA PHARMA 2.320 € (+2,43 %)     CIE BOIS SAUVAGE 366.000 € (-0,27 %)     SHURGARD 48.400 € (-0,51 %)     ELIA GROUP 106.400 € (+0,95 %)     MELEXIS 104.200 € (-0,10 %)     AB INBEV 48.405 € (+0,48 %)     ACKERMANS V.HAAREN 152.000 € (0,00 %)     TESSENDERLO 33.150 € (+0,15 %)     KBC ANCORA 40.500 € (-0,74 %)     VGP 208.000 € (-0,95 %)     RECTICEL 14.740 € (-1,86 %)     ECONOCOM GROUP 3.235 € (+1,41 %)     FAGRON 17.500 € (0,00 %)     UNIFIEDPOST GROUP 18.540 € (+0,22 %)     SEQUANA MEDICAL 6.300 € (-1,87 %)     LOTUS BAKERIES 5 590.000 € (+0,72 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 7.860 € (+0,77 %)  
   CAPGEMINI 194.000 € (+2,21 %)     BNP PARIBAS ACT.A 54.160 € (+0,99 %)     VALNEVA 11.920 € (-4,64 %)     DASSAULT AVIATION 907.000 € (-1,36 %)     VOLTALIA 22.000 € (-5,38 %)     PHILIPS KON 39.925 € (+1,31 %)     TOTALENERGIES 38.720 € (+0,08 %)     JACQUES BOGART 11.250 € (0,00 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 157.240 € (+2,50 %)     NAVYA 2.060 € (-13,15 %)     LVMH 628.000 € (+1,09 %)     VIVENDI SE 31.890 € (+0,57 %)     JUST EAT TAKEAWAY 74.500 € (+0,68 %)     CATANA GROUP 5.670 € (+0,71 %)     LINEDATA SERVICES 43.000 € (-1,15 %)     WOLTERS KLUWER 96.980 € (+1,32 %)     VETOQUINOL 133.800 € (+6,70 %)     METABOLIC EXPLORER 5.700 € (+5,17 %)     VENTE UNIQUE.COM 17.500 € (-1,96 %)     L'OREAL 383.300 € (-2,47 %)     ADYEN 2 744.000 € (+1,76 %)     KERING 622.500 € (-1,41 %)     ALSTOM 31.160 € (+3,11 %)     KLARSEN 2.625 € (0,00 %)     ATARI 0.391 € (-0,51 %)     ADP 98.200 € (+1,34 %)     SAFRAN 104.620 € (+2,21 %)     ASM INTERNATIONAL 374.800 € (+0,75 %)     LANSON-BCC 26.900 € (-0,37 %)     ENGIE 11.764 € (-0,05 %)     EDENRED 46.350 € (-0,15 %)     BE SEMICONDUCTOR 81.020 € (+0,37 %)     AIR LIQUIDE 147.800 € (+0,15 %)     EIFFAGE 86.420 € (+0,61 %)     TELEPERFORMANCE 373.000 € (+0,62 %)     VALEO 21.460 € (-5,55 %)     CARREFOUR 14.875 € (-1,72 %)     TOUAX 9.180 € (+1,77 %)     OCI 22.660 € (+4,52 %)     COVIVIO 75.360 € (0,00 %)     CREDIT AGRICOLE 11.870 € (+0,29 %)     ALPHA MOS 4.300 € (-1,38 %)     BASIC-FIT 38.300 € (-0,83 %)     PERNOD RICARD 183.100 € (+0,38 %)     DELFINGEN 55.200 € (+6,15 %)     ROBERTET 984.000 € (-0,10 %)     ESKER 294.000 € (+3,89 %)     ASML HOLDING 748.100 € (+0,40 %)     TECHNIPFMC 6.002 € (-1,09 %)     GASCOGNE 4.140 € (-5,91 %)     BALYO 1.300 € (+0,78 %)     AIRBUS 114.880 € (+2,24 %)     RANDSTAD NV 60.160 € (+1,62 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 17.300 € (-0,79 %)     STELLANTIS NV 17.414 € (+0,40 %)     TECHNIP ENERGIES 12.770 € (+1,87 %)     BOUYGUES 36.030 € (+0,17 %)     RENAULT 29.105 € (-1,69 %)     PROSUS 69.870 € (+0,91 %)     POSTNL 4.452 € (+1,55 %)  

Gary Gensler (SEC) veut mettre de l'ordre dans le "Far West" des cryptomonnaies

14/09/2021 17:55
Le gendarme de la Bourse américaine, la SEC, veut mettre de l'ordre dans le "Far West" des cryptomonnaies, dans les pratiques des courtiers en ligne et renforcer la transparence des entreprises chinoises cotées aux Etats-Unis, a indiqué son président mardi.
Lors d'une audition devant une commission du Sénat, le président de la SEC Gary Gensler, nommé il y a cinq mois, a brossé un vaste tableau des préoccupations du gendarme de la Bourse, plaidant au passage pour davantage de fonds et de moyens pour son institution.
"On pourrait disposer de plus de fonds (....), de davantage de personnel", a affirmé M. Gensler qui préside une agence de 4.400 employés travaillant sur "6.600 projets".
Sur le front des cryptomonnaies, M. Gensler a souligné que "de larges pans" de ce nouveau secteur exerçaient "en dehors du système réglementaire qui protège investisseurs et consommateurs".
"Franchement, aujourd'hui c'est le Far West (...). Ce type de d'actifs regorge de fraudes et d'escroqueries. On peut faire mieux", a-t-il lancé, assurant toutefois être "technologiquement neutre" et considérer la technologie "comme un catalyseur de changement".
Il a aussi plaidé pour davantage de coopération avec les régulateurs bancaires sur les projets de "stablecoin", ces futurs jetons numériques indexés sur le dollar, comme le diem que Facebook veut mettre en place.
Le patron de la SEC a également pointé du doigt les pratiques de "ludification" ou "gamification" des courtiers en ligne qui consistent à utiliser des méthodes similaires à celles de l'univers des pour inciter les internautes à utiliser un service.
Nourries par les données recueillies sur le comportement de leurs clients, les plateformes proposent notamment des transactions différentes selon les clients.
Dans ce domaine, la SEC va publier "sous peu" son rapport sur l'épisode GameStop, lorsqu'au début de l'année la frénésie des petits investisseurs en ligne sur ce type de titres, intervenant notamment via l'application RobinHood, avait provoqué une forte volatilité à Wall Street.
"La question est de savoir si l'analyse des données", recueillies sur les utilisateurs par les plateformes, "maximise les revenus de ces plateformes au détriment des retours sur investissement" réalisés par ces utilisateurs, a indiqué M. Gensler.
Sur les entreprises chinoises cotées à Wall Street, le patron de la SEC a averti que "l'horloge tournait" et qu'elles devraient bien concéder, d'ici 2024, un accès à des procédures d'audit américaines.
Dans le cas contraire, "leurs titres seront interdits de la cote" sur les marchés boursiers américains, a encore averti M. Gensler dans un éditorial au Wall Street Journal mardi.
Quelque 270 compagnies chinoises représentant entre 1.500 et 2.000 milliards de dollars de valorisation sont cotées à Wall Street, a-t-il précisé.
vmt/tu/LyS

(© 2021 AFP Finance)
© 2021 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Cotations à la clôture (Francfort, New-York, Londres, Zurich).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


openresty