301 Moved Permanently


openresty
   IBA 20.400 € (+0,25 %)     GBL 94.660 € (+0,21 %)     KINEPOLIS GROUP 50.800 € (+1,30 %)     BONE THERAPEUTICS 1.508 € (+0,27 %)     LEASINVEST 71.400 € (+0,56 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 20.300 € (+1,50 %)     UCB 92.860 € (+2,95 %)     IMMOBEL 74.800 € (-0,66 %)     CFE 88.900 € (-0,34 %)     MONTEA 123.000 € (+0,65 %)     HOME INVEST BE. 120.500 € (+0,42 %)     ONTEX GROUP 9.410 € (+3,52 %)     SOLVAY 107.850 € (+0,23 %)     ASIT 0.354 € (+7,60 %)     COFINIMMO 134.100 € (+0,83 %)     MITHRA 20.350 € (+0,99 %)     MDXHEALTH 1.240 € (+1,22 %)     TUBIZE-FIN 88.600 € (+2,90 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 700.000 € (-1,16 %)     BARCO 19.250 € (+0,31 %)     BREDERODE 110.200 € (+0,55 %)     ASCENCIO 49.800 € (-0,40 %)     BIOTALYS 7.300 € (-0,27 %)     XIOR 51.000 € (+0,99 %)     VAN DE VELDE 29.900 € (+5,65 %)     GREENYARD 9.090 € (+0,22 %)     TELENET GROUP 31.920 € (-0,68 %)     BEFIMMO 35.000 € (+0,86 %)     PROXIMUS 16.920 € (+0,56 %)     INTERVEST OFF-WARE 24.750 € (+1,02 %)     AGFA-GEVAERT 4.125 € (0,00 %)     RETAIL ESTATES 64.400 € (+0,31 %)     VIOHALCO 4.810 € (+1,26 %)     BIOCARTIS 3.735 € (-0,40 %)     BPOST 7.925 € (+0,76 %)     WERELDHAVE BELGIUM 46.300 € (+0,65 %)     GIMV 55.300 € (-0,18 %)     SOFINA 345.800 € (+0,52 %)     AGEAS 41.280 € (+0,05 %)     EKOPAK 17.260 € (-0,58 %)     EURONAV 7.290 € (+1,05 %)     KBC 72.840 € (+0,66 %)     CARE PROPERTY INV. 27.950 € (+1,64 %)     ACACIA PHARMA 2.320 € (+2,43 %)     CIE BOIS SAUVAGE 366.000 € (-0,27 %)     SHURGARD 48.400 € (-0,51 %)     ELIA GROUP 106.400 € (+0,95 %)     MELEXIS 104.200 € (-0,10 %)     AB INBEV 48.405 € (+0,48 %)     ACKERMANS V.HAAREN 152.000 € (0,00 %)     TESSENDERLO 33.150 € (+0,15 %)     KBC ANCORA 40.500 € (-0,74 %)     VGP 208.000 € (-0,95 %)     RECTICEL 14.740 € (-1,86 %)     ECONOCOM GROUP 3.235 € (+1,41 %)     FAGRON 17.500 € (0,00 %)     UNIFIEDPOST GROUP 18.540 € (+0,22 %)     SEQUANA MEDICAL 6.300 € (-1,87 %)     LOTUS BAKERIES 5 590.000 € (+0,72 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 7.860 € (+0,77 %)  
   CAPGEMINI 194.000 € (+2,21 %)     BNP PARIBAS ACT.A 54.160 € (+0,99 %)     VALNEVA 11.920 € (-4,64 %)     DASSAULT AVIATION 907.000 € (-1,36 %)     VOLTALIA 22.000 € (-5,38 %)     PHILIPS KON 39.925 € (+1,31 %)     TOTALENERGIES 38.720 € (+0,08 %)     JACQUES BOGART 11.250 € (0,00 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 157.240 € (+2,50 %)     NAVYA 2.060 € (-13,15 %)     LVMH 628.000 € (+1,09 %)     VIVENDI SE 31.890 € (+0,57 %)     JUST EAT TAKEAWAY 74.500 € (+0,68 %)     CATANA GROUP 5.670 € (+0,71 %)     LINEDATA SERVICES 43.000 € (-1,15 %)     WOLTERS KLUWER 96.980 € (+1,32 %)     VETOQUINOL 133.800 € (+6,70 %)     METABOLIC EXPLORER 5.700 € (+5,17 %)     VENTE UNIQUE.COM 17.500 € (-1,96 %)     L'OREAL 383.300 € (-2,47 %)     ADYEN 2 744.000 € (+1,76 %)     KERING 622.500 € (-1,41 %)     ALSTOM 31.160 € (+3,11 %)     KLARSEN 2.625 € (0,00 %)     ATARI 0.391 € (-0,51 %)     ADP 98.200 € (+1,34 %)     SAFRAN 104.620 € (+2,21 %)     ASM INTERNATIONAL 374.800 € (+0,75 %)     LANSON-BCC 26.900 € (-0,37 %)     ENGIE 11.764 € (-0,05 %)     EDENRED 46.350 € (-0,15 %)     BE SEMICONDUCTOR 81.020 € (+0,37 %)     AIR LIQUIDE 147.800 € (+0,15 %)     EIFFAGE 86.420 € (+0,61 %)     TELEPERFORMANCE 373.000 € (+0,62 %)     VALEO 21.460 € (-5,55 %)     CARREFOUR 14.875 € (-1,72 %)     TOUAX 9.180 € (+1,77 %)     OCI 22.660 € (+4,52 %)     COVIVIO 75.360 € (0,00 %)     CREDIT AGRICOLE 11.870 € (+0,29 %)     ALPHA MOS 4.300 € (-1,38 %)     BASIC-FIT 38.300 € (-0,83 %)     PERNOD RICARD 183.100 € (+0,38 %)     DELFINGEN 55.200 € (+6,15 %)     ROBERTET 984.000 € (-0,10 %)     ESKER 294.000 € (+3,89 %)     ASML HOLDING 748.100 € (+0,40 %)     TECHNIPFMC 6.002 € (-1,09 %)     GASCOGNE 4.140 € (-5,91 %)     BALYO 1.300 € (+0,78 %)     AIRBUS 114.880 € (+2,24 %)     RANDSTAD NV 60.160 € (+1,62 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 17.300 € (-0,79 %)     STELLANTIS NV 17.414 € (+0,40 %)     TECHNIP ENERGIES 12.770 € (+1,87 %)     BOUYGUES 36.030 € (+0,17 %)     RENAULT 29.105 € (-1,69 %)     PROSUS 69.870 € (+0,91 %)     POSTNL 4.452 € (+1,55 %)  

Chimie végétale: Afyren cherche à lever au moins 70 millions d'euros

14/09/2021 14:58
Afyren, "greentech" de la chimie verte qui a annoncé le 26 août son projet de s'introduire en Bourse sur Euronext Growth, prévoit une augmentation de capital "d'environ 70 millions d'euros, pouvant être portée au-delà de 80 millions" afin d'aider au financement de la construction de deux nouvelles usines.
La fourchette de prix indicative de l'offre se situe entre 8,02 euros et 9,72 euros par action, a indiqué Afyren dans un communiqué mardi.
La société a reçu des engagements de souscription de 32,66 à 35 millions d'euros provenant de Bpifrance, Mirova, Sofinnova Industrial Biotech 1 et du Crédit Agricole Centre France Développement.
La clôture de l'offre est prévue le 27 septembre au soir et la clôture du placement global le 28 septembre à midi, précise le communiqué.
La première cotation pourrait intervenir le 1er octobre, a indiqué Maxime Cordonnier, directeur financier lors d'une rencontre avec la presse.
Fondée en 2012 à Clermont-Ferrand, la société utilise des matières premières végétales fermentées alternativement aux ingrédients pétrosourcés pour produire des acides biosourcés et bas carbone.
Elle cherche à construire deux nouvelles usines, après une première, Afyren Neoxy, lancée avec le soutien de Bpifrance à Carling-Saint-Avold en Moselle.
Afyren, qui a déposé 10 brevets pour produire sept acides différents, produit aussi un engrais utilisable en agriculture biologique.
La société, adepte du "zéro déchet", estime à 13 milliards de dollars le marché des acides carboxyliques biosourcés (tous labellisés Ecocert, utilisables dans des produits bio).
Ces acides sont exploités pour leurs propriétés de conservation, antibactériennes ou olfactives dans les industries agroalimentaires humaines (pain industriel), animales (aliments), ou encore dans l'industrie des lubrifiants ou cosmétique, à la place des mêmes acides issus de la pétrochimie.
L'usine de Carling produira 7.000 tonnes d'acides par an et 23.000 tonnes d'engrais, en partant de la mélasse et de la pulpe de betteraves, qui sont des coproduits de l'industrie sucrière.
Afyren a sécurisé son approvisionnement en signant un accord à cinq ans avec le numéro un mondial du sucre, l'Allemand Südzucker.
Pour sa première usine, dont la société détient 51% et produira dès la fin du premier trimestre 2022, 60% de la production a déjà été prévendue, essentiellement au secteur agroalimentaire, dont l'intégralité des engrais à la société Terrial, une société commune du groupe Avril et de Suez, a indiqué Nicolas Sordet, président et cofondateur.
"Nous sommes en discussion avec 300 clients qui nous demandent des volumes que nous ne sommes pas capables de fournir pour l'instant", a-t-il précisé.
"Nous produisons des acides qui existent déjà, au même prix que ceux issus de la pétrochimie, mais dans le respect de l'environnement, à partir de produits renouvelables, ce qui permet de mettre l'accent sur la naturalité lorsque nos clients sont dans l'agroalimentaire, ou sur la baisse du carbone lorsqu'ils sont sur le marché aéronautique par exemple", a-t-il expliqué.
Pour sa première usine, Afyren vise une marge opérationnelle de 25%, et de 35% pour les deux autres usines, qui ne seront pas basées en France: Le groupe étudie le marché nord-américain et l'Asie du Sud-Est.
La deuxième devrait démarrer en 2024, la troisième à l'horizon 2026, chacune devant produire 28.000 tonnes, à partir vraisemblablement de coproduits agricoles également (mélasse de canne à sucre ou de maïs).
im/ak/LyS

(© 2021 AFP Finance)
© 2021 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Cotations à la clôture (Francfort, New-York, Londres, Zurich).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


openresty