AB INBEV 79.840 € (0,00 %)     CRESCENT 0.069 € (0,00 %)     UMICORE 43.450 € (0,00 %)     SOLVAY 110.250 € (0,00 %)     SOFTIMAT 3.480 € (0,00 %)     RETAIL ESTATES 84.400 € (0,00 %)     BEKAERT 24.840 € (0,00 %)     BPOST 10.690 € (0,00 %)     SHURGARD 28.500 € (0,00 %)     GIMV 53.000 € (0,00 %)     RECTICEL 9.370 € (0,00 %)     ACKERMANS V.HAAREN 144.700 € (0,00 %)     EXMAR 5.540 € (0,00 %)     MITHRA 27.300 € (0,00 %)     BEFIMMO 51.900 € (0,00 %)     OXURION 3.855 € (0,00 %)     NYRSTAR 0.253 € (0,00 %)     VAN DE VELDE 32.450 € (0,00 %)     ECONOCOM GROUP 3.898 € (0,00 %)     TELENET GROUP 47.480 € (0,00 %)     COLRUYT 65.100 € (0,00 %)     GBL 89.200 € (0,00 %)     MONTEA C.V.A. 74.500 € (0,00 %)     ACACIA PHARMA 3.965 € (0,00 %)     IBA 15.940 € (0,00 %)     FLUXYS BELGIUM D 27.500 € (0,00 %)     UCB 70.300 € (0,00 %)     ATENOR 65.600 € (0,00 %)     WERELDHAVE BELGIUM 88.800 € (0,00 %)     INTERVEST OFF-WARE 24.950 € (0,00 %)     SOFINA 175.600 € (0,00 %)     XIOR 43.850 € (-2,12 %)     TUBIZE-FIN 61.300 € (0,00 %)     JENSEN-GROUP 34.400 € (0,00 %)     HOME INVEST BE. 95.600 € (0,00 %)     ASIT 1.460 € (0,00 %)     BARCO 156.400 € (0,00 %)     RTL GROUP 52.050 € (0,00 %)     RESILUX 148.000 € (0,00 %)     ASCENCIO 53.200 € (0,00 %)     MELEXIS 69.050 € (0,00 %)     CFE 87.700 € (0,00 %)     DECEUNINCK 2.210 € (0,00 %)     SIPEF 49.650 € (0,00 %)     VGP 76.800 € (0,00 %)     EURONAV 8.450 € (0,00 %)     KBC ANCORA 45.560 € (0,00 %)     HAMON 0.332 € (0,00 %)     WDP 140.000 € (0,00 %)     ORANGE BELGIUM 19.820 € (0,00 %)     FAGRON 16.110 € (0,00 %)     AGFA-GEVAERT 3.870 € (0,00 %)     COFINIMMO 115.600 € (0,00 %)     BIOCARTIS 11.360 € (0,00 %)     TESSENDERLO 32.600 € (0,00 %)     ONTEX GROUP 21.160 € (0,00 %)     AEDIFICA 81.600 € (0,00 %)     CELYAD 18.280 € (0,00 %)     TINC 12.100 € (0,00 %)     TELECOM ITALIA SPA 0.496 € (0,00 %)  
   SIF HOLDING 11.340 € (0,00 %)     AKKA TECHNOLOGIES 64.200 € (0,00 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 28.555 € (0,00 %)     EURAZEO 66.700 € (0,00 %)     VINCI 89.360 € (0,00 %)     VIVENDI 25.890 € (0,00 %)     FREELANCE.COM 2.040 € (0,00 %)     GEMALTO 51.200 € (0,00 %)     MONCEY (FIN.) NOM. 5 850.000 € (0,00 %)     AKZO NOBEL 80.250 € (0,00 %)     INTERTRUST 17.510 € (0,00 %)     STMICROELECTRONICS 16.605 € (0,00 %)     AIR LIQUIDE 118.300 € (0,00 %)     EOS IMAGING 1.570 € (0,00 %)     TOTAL 50.300 € (0,00 %)     QUANTUM GENOMICS 5.530 € (0,00 %)     PLASTIC OMNIUM 28.970 € (0,00 %)     ASML HOLDING 183.220 € (0,00 %)     CAPGEMINI 111.350 € (0,00 %)     MICHELIN 117.450 € (0,00 %)     AMG 29.390 € (0,00 %)     VOPAK 42.770 € (0,00 %)     SES IMAGOTAG 28.300 € (0,00 %)     LAFARGEHOLCIM LTD 46.620 € (0,00 %)     HEIJMANS 9.990 € (0,00 %)     RELX 19.685 € (0,00 %)     SANOFI 72.870 € (0,00 %)     ORANGE 14.625 € (0,00 %)     ARCELORMITTAL SA 21.040 € (0,00 %)     BNP PARIBAS ACT.A 48.985 € (0,00 %)     HERMES INTL 610.000 € (0,00 %)     ESSILORLUXOTTICA 108.150 € (0,00 %)     SOCIETE GENERALE 29.015 € (0,00 %)     RENAULT 63.870 € (0,00 %)     BOUYGUES 35.000 € (0,00 %)     L'OREAL 243.200 € (0,00 %)     SODEXO 102.850 € (0,00 %)     CREDIT AGRICOLE 12.470 € (0,00 %)     ATOS 94.420 € (0,00 %)     SAFRAN 123.750 € (0,00 %)     LVMH 352.300 € (0,00 %)     DASSAULT SYSTEMES 135.450 € (0,00 %)     OSMOZIS 10.000 € (0,00 %)     EUROFINS SCIENT. 370.000 € (0,00 %)     ENGIE 13.335 € (0,00 %)     ORDINA 1.942 € (0,00 %)     LATECOERE 3.510 € (0,00 %)     SCOR SE 39.150 € (0,00 %)     KLEPIERRE 32.030 € (0,00 %)     WOLTERS KLUWER 62.500 € (0,00 %)     MICROWAVE VISION 13.800 € (0,00 %)     VALLOUREC 2.341 € (0,00 %)     SPINEWAY 0.119 € (0,00 %)     VEOLIA ENVIRON. 21.050 € (0,00 %)     ENERTIME 1.830 € (0,00 %)     PERNOD RICARD 154.700 € (0,00 %)     SOITEC 92.150 € (0,00 %)     COCA-COLA EUROPEAN 46.100 € (0,00 %)     TKH GROUP 48.100 € (0,00 %)     UNILEVER DR 52.270 € (0,00 %)  

Entente sur les prix: 189 M EUR d'amendes pour six fabricants d'électroménager

06/12/2018 10:28
Six fabricants d'électroménager, "parmi les plus importants du secteur", ont été sanctionnés à hauteur de 189 millions d'euros d'amende pour s'être "concertés sur des hausses de prix", a annoncé jeudi l'Autorité de la concurrence dans un communiqué.
BSH, Candy Hoover, Eberhardt Frères, Electrolux, Indesit et Whirlpool sont mis en cause, pour une "entente de grande ampleur", selon l'Autorité.
Aucune d'entre elles n'a contesté les faits, ce qui leur a permis de bénéficier d'une "réduction de sanction", précise la décision.
"Entre septembre 2006 et janvier 2007, puis entre fin mai 2008 et avril 2009, les fabricants se sont réunis à plusieurs reprises pour discuter des hausses à appliquer à ces prix de vente conseillés (les prix communiqués aux distributeurs, ndlr) et arrêter des +règles de prix+", a expliqué l'Autorité.
Par exemple, en 2008, ils ont décidé d'une hausse de 20 euros de certains produits aux prix de vente conseillés inférieurs à 200 euros, de 30 euros pour les produits entre 200 et 400 euros et de 50 euros pour les produits à plus de 400 euros.
"La sanction totale, d'un montant de 189 millions d'euros, est la plus importante prononcée cette année", a précisé la présidente de l'Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva, lors d'un point presse.
Il s'agit de la dixième plus élevée depuis 2000, la plus importante remontant à décembre 2014, pour une entente dans le secteur des produits d'hygiène et d'entretien ayant abouti à une amende globale de 951,2 millions d'euros.
Cette affaire démontre "qu'il reste encore beaucoup de cartels en France dans des secteurs majeurs de l'économie: c'est un élément préoccupant", a souligné Mme de Silva.
Les fabricants concernés représentaient en 2012, à l'ouverture de l'enquête, environ 70% des ventes en France.
Les premiers indices ont été transmis en 2011-2012 par des petites entreprises locales aux antennes territoriales de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).
Puis les preuves se sont accumulées à la suite de diverses opérations de visites et de saisies de documents réalisées par l'Autorité de la Concurrence (notes de frais, diaporamas, documents, tableaux).
"On peut parler d'un processus assez sophistiqué et très bien organisé", a souligné Mme de Silva, qui a évoqué des faits d"une ampleur massive et considérable".
pid-lrb/ef/nth

(© 2018 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Cotations à la clôture (Francfort, New-York, Londres, Zurich).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière